Archives pour la catégorie Parcs Nationaux

Le Parc National de Saguaro

Je vous emmène sur les traces de Lucky Luke en pleine chaleur des étendues désertiques de l’Arizona !

Le Parc National de Saguaro est situé au Sud-Est de l’état de l’Arizona dans le désert de Sonora et s’étend sur une superficie de 37 000 hectares. La ville de Tucson coupe le parc en 2 parties : « Tucson Mountain District » pour la partie Ouest moins étendue et accidentée que la partie Est, « Rincon Mountain District ». Comme son nom l’indique, l’une des plus majestueuses variétés de cactus règne en maitre ici, le saguaro.

L’emblème de l’Arizona

La silhouette de ce cactus qui se dresse à la verticale comme des chandelles sur de vastes étendues désertiques et arides sur fond de montages est devenu légendaire grâce au cinéma et à la bande dessinée. Ce cactus, emblématique de l’Arizona, nous propose toute une variété de formes, de la plus simple avec la chandelle bien droite à la plus biscornue.

 

Avec une hauteur moyenne de 9 mètres voire de 15 mètres pour les plus grands et une longévité pour certains de plus de 200 ans, le saguaro veille sur le désert de Sonora. Il doit sa survit à son réseau très développé de racines superficielles qui encercles son tronc sur une dizaine de mètres. Ainsi le cactus capte les fortes pluies qui ne pénètrent que peu profondément !

Le saguaro développe des fleurs blanches et produit l’été des fruits en forme de figue. Le saguaro fait figure d’immeuble dans le désert avec ses nombreux habitants qui viennent se loger dans les différentes cavités de son tronc percées à l’origine par des oiseaux comme le pic des saguaro. Le saguaro offre ainsi refuge aux animaux du désert contre les variations climatiques extrêmes.

Comment vous y rendre ?

Au départ de la ville de Tucson, vous avez le choix entre rejoindre la partie Ouest ou Est du Parc National de Saguaro … mais il faut faire un choix !

Si vous optez pour la partie Ouest, vous aurez l’occasion de traverser le « Tucson Mountain Park ». Prenez la superbe route de montagne parfois étroite mais panoramique « Gates Pass Road », une fois le col passé et arrivé à la fin de la route, vous tournez à droite pour prendre « Kinney Road » jusqu’aux indications vous invitant à suivre « Saguaro National Park ». Attention, cet itinéraire n’est pas forcément praticable pour les types de véhicules, renseignez-vous !

Si vous optez à contrario pour la partie Est du parc, il faut emprunter « Escalante Road » jusqu’à la jonction avec « Old Spanish Trail » puis suivre les panneaux indicateurs.

Quelques conseils

Un passage au « Visitor Center » est la garantie de glaner une mine d’informations sur le parc, sa faune et sa flore. C’est l’occasion de se procurer les itinéraires de randonnées, les routes panoramiques, les aires de pic-nic. Vu les températures affichées au thermomètre pendant la journée, une bonne connaissance de la durée des parcours est nécessaire avant de s’y engager.

Le désert est par nature un milieu hostile ! Alors pensez à emmener de l’eau avec vous en quantité suffisante tant les chaleurs sont importantes. Attention non plus à ne pas vous laisser surprendre par un orage et regardez où vous mettez les pieds et les mains : les zones sous les rochers sont à éviter.

Les couchées de soleil font ressortir les silhouettes des cactus sur fonds de couleurs rougeoyantes, un vrai spectacle !

Le Parc National des Everglades

Le « Parc National des Everglades » s’étend sur la pointe Sud-Ouest de la Floride aux portes de la ville de Miami. Fondé en 1947, cette mosaïque d’habitats aquatiques abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, de reptiles et d’espèces menacées comme la panthère de Floride ou le lamantin.
 Un crocodile américain se prélasse à la surface de l'eau dans les Everglades

Une mosaïque d’habitats aquatiques

A première vue, le Parc des Everglages se revèle comme une vaste région où l’eau et la végétation s’entremêlent. La mangrove omniprésente protège la frange cotière de l’érosion, des prairies marécageuses s’étendent à perte de vue avant de laisser la place à des pinèdes !

L’hydroglisseur, l’attraction des Everglades !

Ce monde végétal et aquatique des Everglades ne se laisse pas facilement explorer surtout à pied excepté les sentiers de randonnées dans les pinèdes ! Ici c’est le royaume de l’eau et la végétation forme un véritable labyrinthe aquatique  !

Pour les amoureux de la tranquilité sur l’eau, le canoë permet de se promener sur l’eau à son rythme à travers les canaux aménagés dans la mangrove. Pour les adeptes de sensations et ceux qui ne disposent que de peux de temps, l’hydroglisseur vous emmène se joue de la végétation, de la faible profondeur d’eau voire des ilots de terre émergés et vous emmène presque partout !

L’hydroglisseur est l’attraction des Everglades pour partir à la découverte de ses étendues d’eau ! Avec son hélice démesurée et sa coque toute plate, vous glissez à la surface de l’eau dans le ronflement assourdissant de son moteur !

Les Everglades, une rencontre avec la nature

Avec une superficie de plus de 610 000 hectares, le Parc National des Everglades est le dixième plus grand parc naturel des Etats-Unis où résident une quinzaine d’espèces animales menacées comme la panthère de Floride, le crocodile américain, le lamantin des Antilles ou la tortue verte. Mais ce n’est pas fini, les Everglades ne comptent pas moins de quarante espèces de mammifères dont certaines espèces comme le cerf de Virginie se sont adaptés aux habitats semi-aquatiques.

Saurez-vous faire la différence ? Présents tous les deux dans les Everglades, le crocodile se distingue de l’alligator par sa tête plus pointue en forme de « V ».

Comment vous y rendre ?

Les Everglades sont accessibles en voiture à l’Est depuis Miami comme à l’Ouest depuis Naples !

Deux axes routiers quasi parallèles relient Miami à Naples :

  • L’ « Interstate 75 » est l’axe le plus au Nord des deux mais aussi le plus récent et le plus rapide par contre il offre moins de sorties. C’est plus un axe de transit pour rentrer le soir dans le cadre d’une promenade à la journée ou partir le matin pour rejoindre la partie Ouest des Everglades.
  • A contrario l’ancienne route 41 connue sous le nom de « Tamiani Trail » est l’axe voué à l’excursion des Everglades qui donne accès en différents points du parc et permet des haltes.

Rares sont les routes qui desservent l’intérieur même des Everglades !

  • A l’Est, la route au départ de Florida City et en direction de Flamingo est la porte d’entrée principale du parc des Everglades !
  • A l’Ouest, la route 29 s’enfonce de quelques milles jusqu’à Everglades City et se termine sur la petite ile de Chokoloskee.

Les « visitor centers » quant à eux se répartissent le lond de ces rares axes routiers et vous proposent toutes les informations indispensables pour le bon déroulement de votre excursion : « Ernest F.Coe, Royal Palm et Flamingo » à l’ouest de Florida City, « Shark Valley » à l’ouest de Miami sur le Tamiani Trail et « Gulf Coast » au sud d’Everglade City est le point d’entrée pour visiter les « Ten Thousand Islands », un véritable dédale aquatiques d’iles à n’en plus en finir !

Conseils d’amis

Un arrêt à un « visitor centor » est le moyen le plus sur pour glaner les meilleurs points d’observation des crocodiles dans leur milieu naturel !

Protégez vous contre les piqures de moustiques à la période estivale, la saison chaude et humide en Floride, où les moustiques sont particulièrement nombreux durant cette saison !